Site spécialisé sur le plancher collaborant
plancher-collaborant-1.jpgplancher-collaborant-2.jpgplancher-collaborant-3.jpgplancher-collaborant-4.jpgplancher-collaborant-5.jpg

Prix d'un plancher collaborant

Prix d’un plancher collaborant

Le système constructif de plancher utilisant le métal et le béton en collaboration résulte en un produit unique et assez innovateur. Le prix d’un plancher collaborant varie, car il existe non seulement l’association métal et béton, mais aussi bois et béton. Bien souvent, il est possible de poser un plancher collaborant sur un sol déjà existant lors d’une rénovation, mais aussi lors d’une nouvelle construction. Un coffrage en acier ou en bois est d’abord posé, mais au contraire des sols béton traditionnels, le coffrage n’est pas enlevé. Il sera en effet une partie intégrante du sol une fois le béton, souvent armé, coulé sur le coffrage. Le plancher collaborant convient à toutes sortes de constructions; résidentielles, bureaux, commerciales et même les établissements publics.

Le prix d’un plancher collaborant dépend bien des fois du prix du coffrage collaborant, car c’est la partie la plus importante du plancher qui prendra le poids de la dalle de béton supérieure. Le coffrage collaborant est d’habitude fait de tôle avec des motifs répétitifs en relief profilé à froid. Comme précédemment mentionné, ce coffrage, qui fait aussi office d’armature, reste en place après le coulage du béton. On appelle le plancher collaborant ainsi, car il y a la collaboration entre deux matériaux, ou plus précisément une liaison entre soit la tôle ou le bois et le béton. Une fois coulé et le béton sec, tout type de revêtement peut ensuite être posé sur le plancher. Un des gros avantages du plancher collaborant comparativement à une dalle de béton classique est qu’il réduit considérablement la charge d’un bâtiment. Il réalise ceci grâce au coffrage-armature en bois ou en acier, qui est plus léger que le treillis soudé avec une épaisse couche de béton. Pour le plancher collaborant, il y a moins de béton et donc cela réduit le poids de la structure de beaucoup sans pour autant affecter la solidité. Le prix d’un plancher collaborant est donc très compétitif si on le compare avec une dalle de béton classique.

Bac acier galvanisé

Il arrive qu’au lieu de l’acier ordinaire, l’acier galvanisé soit utilisé pour un plancher spécial. Au lieu du treillis soudé du plancher béton traditionnel, le coffrage permanent est présent et offre de la résistance mécanique au plancher. Grâce à l’embossage latéral du coffrage, le béton ne glisse pas sur le métal et cela permet l’étroite association de l’acier et du béton. Le prix d’un plancher collaborant peut dépendre aussi de l’acier qui est utilisé; s’il est galvanisé, l’acier coutera plus ainsi que le plancher collaborant.

Avantage de l’association bois-béton

La solution de renforcement du plancher est aussi le plancher mixte bois-béton. Il est rapide à poser, économique et améliore grandement la solidité du plancher ainsi que l’isolation acoustique. Ce type de plancher collaborant est agréé en zone sismique et peut être posé sur planchers existants ou sur des structures neuves. Le prix d’un plancher collaborant bois-béton peut être un peu moins que celui d’acier-béton. Il est préférable de laisser la place aux professionnels en ce qui concerne la pose de plancher collaborant, car il ne faut pas que fixer le coffrage, mais il faut bien le fixer à l’aide de connecteurs en métal. Le prix d’un plancher collaborant s’élève donc, dans la majorité des cas, au prix des matériaux plus le cout de la pose par les spécialistes de la construction. Certains fabricants de bacs en acier pour plancher collaborant font des tests d’aptitude sur les bacs et aussi sur les connecteurs pour vérifier qu’ils puissent bien soutenir le poids su béton armé. Vous pouvez vous renseigner au moment d’acheter le matériel pour plancher collaborant s’il a été sujet à quelques études et tests de qualité.